Nouveautés

1dc-tp-aep-couv-site.jpg

Paru le:  19-07-2016

Editeur:  Les éditions Libre Echange

Isbn:  979-10-93166-15-5

Ean:  9791093166155

Prix:  25 €

Caractéristiques: 
358 pages

Genre:  Essai

Thème:  Sciences économiques

Thèmes associés: 

4dc-tp-aep-couv-site.jpg

Après l'Etat-Providence

Emmanuel Martin

La liberté et la responsabilité sont les meilleures garantes d’une réelle solidarité et d’une protection sociale de qualité !

Tom Gordon Palmer est né en 1956 en Allemagne.Titulaire d’un doctorat en sciences politiques de l’Université d’Oxford, il a joué un rôle actif dans la promotion des idées et des politiques libérales début des années 1970. Emmanuel Martin a obtenu son doctorat en économie à Aix-Marseille III en 2006. Les travaux d’Emmanuel Martin portent principalement sur le développement, les dynamiques du marché et de la concurrence.

 « Les jeunes aujourd’hui se font voler. Ils se font voler leurs droits. Leur liberté. Leur dignité. Leur avenir. Les coupables ? Ma génération et les précédentes qui, soit ont créé, soit n’ont pas réussi à stopper tout autour de la planète cette machine folle de confiscation, de dégradation, de manipulation et de contrôle social que nous appelons en fait l’État-providence... Plutôt que des réponses émotionnelles ou des théories du complot, ce sont l’histoire, l’économie, la sociologie, la science politique et les mathématiques qui devraient constituer nos outils pour comprendre et évaluer les États-providence,. Ce petit livre est destiné à ceux qui préfèrent poser des questions difficiles et les approfondir en gardant l’esprit ouvert. Il est en effet, plus que jamais, temps de poser les questions difficiles sur ce que l’État-providence a provoqué, sur le fait de savoir s’il est soutenable et sur ce qu’il devrait y avoir après l’État-providence. »

La crise des dettes publiques a révélé la faillite proche de nos systèmes d’État-providence. Elle a aussi révélé que l’apparente générosité de ces derniers avait en réalité un prix, et que ce prix, ce coût qui se chiffre en milliers de milliards, était reporté sur les générations futures. L’État-providence pose donc plus que jamais un problème moral évident. En rassemblant des essais d’auteurs italiens, grecs, suédois britanniques et américains, Tom Palmer entraine le lecteur dans l’histoire et l’économie de la protection sociale. On y découvre des raisons peu avouables de l’avènement de l’État-providence, mais les solutions volontaires et mutualistes qui ont émergé avec le développement de la société civile mais qui ont été étouffées dès le dix-neuvième siècle par le politique. L’ouvrage propose de même une lecture peu commune de la crise actuelle, non seulement en Europe avec la crise des dettes souveraines, mais aux États-Unis avec la bulle immobilière, ou même sur l’intégration et l’immigration ainsi que sur le concept de pauvreté. L’ouvrage pose à nouveau les jalons des institutions de la société civile qui permettront à l’avenir de retrouver une protection sociale « durale ». À l’heure où nos sociétés hésitent entre la fuite en avant et les restrictions toujours plus « austères » d’un système à bout de souffle, cet ouvrage suggère une vision optimiste pour une porte de sortie qui allie liberté et responsabilité.

NouveautésAprès l'Etat-Providence