Nouveautés

1dc-tp-mc-couv-site.jpg

Paru le:  19-07-2016

Editeur:  Les éditions Libre Echange

Isbn:  979-10-93166-12-4

Ean:  9791093166124

Prix:  20 €

Caractéristiques: 
256 pages

Genre:  Essai

Thème:  Sciences économiques

Thèmes associés: 

4dc-tp-mc-couv-site.jpg

La moralité du capitalisme

Ce que vos professeurs ne vous diront pas

Emmanuel Martin

Le capitalisme, c’est l’érosion des systèmes de pouvoir, de domination et de privilèges ; c’est l’ouverture des "carrières au talent" !

Tom Gordon Palmer est né en 1956 en Allemagne.Titulaire d’un doctorat en sciences politiques de l’Université d’Oxford, il a joué un rôle actif dans la promotion des idées et des politiques libérales début des années 1970. Emmanuel Martin, né en 1972, est le responsable d’Un monde libre, le projet francophone de la Fondation Atlas. Les travaux d’Emmanuel Martin portent principalement sur le développement, les dynamiques du marché et de la concurrence. 

En pleine crise économique, voilà un titre qui peut surprendre ! Pourtant avec cette collection d’essais d’auteurs prestigieux dont le lauréat Prix Nobel de littérature Mario Vargas Llosa ou le lauréat du Prix Nobel d’économie Vernon Smith, Tom Palmer propose ici une autre vision du capitalisme, bien plus positive que celle communément véhiculée par les médias et les intellectuels. L’éditeur rappelle la moralité de ce système tant décrié, parce que, de par son moteur central qu’est l’entrepreneuriat, le capitalisme a réduit la pauvreté, généré de la valeur pour l’humanité et contribué à ouvrir le monde à la tolérance. Au fil des pages le lecteur fait la différence entre capitalisme de copinage et capitalisme de libre marché. Les oppositions traditionnelles « altruisme contre égoïsme » et « égalité contre inégalités » sont analysées en profondeur, notamment par des auteurs qui ont connu la réalité du système anticapitaliste par excellence : le communisme. L’ouvrage démontre aussi le lien crucial entre capitalisme, mondialisation et développement, en particulier par la plume d’auteurs africains. La culture de la liberté et de l’ouverture va de pair avec le capitalisme de libre marché. Voilà donc un ouvrage qui, entre l’économie, la philosophie et l’histoire, permet de remettre à l’honneur un système honni et d’en préciser les conditions institutionnelles.

« Quelques mots s’imposent sur le titre "La moralité du capitalisme". Les essais de ce livre traitent d’économie, de logique, d’histoire, de littérature ainsi que d’autres disciplines. Le terme "capitalisme" se réfère non seulement aux marchés où sont échangés des biens et services et qui ont existé depuis des temps immémoriaux, mais au système d’innovation, de création de richesses et de changement social qui a apporté à des milliards d’êtres humains une prospérité qui était inimaginable pour les générations précédentes... Lisez les meilleurs critiques du capitalisme de libre marché. Lisez Marx. Lisez Sombart. Lisez Rawls. Lisez Sandel. Comprenez-les. Soyez ouverts à l’idée d’être convaincus. C’est l’autre côté du débat qui est proposé dans ces pages, le côté dont l’existence même est rarement reconnue. Alors, allez-y, tentez votre chance. Confrontez-vous aux arguments proposés dans les essais de ce livre. Méditez-les. Ensuite, faites-vous votre opinion. »

NouveautésHabeas CorpusLa moralité du capitalisme